Ensemble Vocal de Saint François Xavier

La tribune de Saint Gervais

Voici la tribune d'où Charles Bordes restaura dans la liturgie la musique dite "palestrinienne" dès 1890. Ce mouvement, qui donna lieu à la revue du même nom, fut un avant-goût du Motu Proprio de Saint Pie X.

Parue pour la première fois en 1895,

La Tribune de Saint Gervais est un bulletin bimensuel de la Schola Cantorum fondé pour encourager l'exécution du plain-chant selon la tradition grégorienne, la remise en honneur de la musique palestrinienne, la création d'une musique religieuse moderne, et l'amélioration du répertoire des organistes.

Cette photo, qui montre Charles Bordes dirigeant ses chanteurs dans l'église Saint Gervais, est empruntée à la thèse de Bernard Molla, Tome I, p. 22. Les chœurs étaient disposés dans les chapelles ou dans les tribunes du transept. Ils étaient invisibles aux fidèles. L'un était dirigé par Charles Bordes, l'autre par Julien Tiersot.

Cette photo, qui montre Charles Bordes dirigeant ses chanteurs dans l'église Saint Gervais, est empruntée à la thèse de Bernard Molla, Tome I, p. 22. Les chœurs étaient disposés dans les chapelles ou dans les tribunes du transept. Ils étaient invisibles aux fidèles. L'un était dirigé par Charles Bordes, l'autre par Julien Tiersot.

Cela contribue à expliquer "l'engouement" pour l'utilisation des tribunes pour les chœurs. C'est en effet à la même période, en 1894 qu'on décida à Saint François Xavier d'installer les chanteurs à la tribune.

La tribune de Saint Gervais

Partager cet article

Repost 0