Ensemble Vocal de Saint François Xavier

Miserere d'Allegri

Pour bien célébrer cette année jubilaire de la miséricorde, nous avons choisi cette année, comme pièce de prédilection, le Miserere d'Allegri.

Elle sera chantée le dimanche 13 décembre à la messe de 11h30.

Nous vous proposons ces deux nouvelles éditions qui offrent plus de clarté pour l'exécution.

La traduction vous est proposée en début de chaque verset pour faciliter la prière du psaume 50.

variante "basse" des terminaisons 3, 7, 11, 15, 19

  1. Miserére mei, Deus : secúndum magnam misericórdiam tuam.
  2. Et secúndum multitúdinem miseratiónum tuárum, dele iniquitátem meam.
  3. Amplius lava me ab iniquitáte mea : et peccáto meo munda me.
  4. Quóniam iniquitátem meam ego cognósco : et peccátum meum contra me est semper.
  5. Tibi soli peccávi, et malum coram te feci : ut justificeris in sermónibus tuis, et vincas cum judicáris.
  6. Ecce enim in inquitátibus concéptus sum : et in peccátis concépit me mater mea.
  7. Ecce enim veritátem dilexísti : incérta et occúlta sapiéntiæ tuæ manifestásti mihi.
  8. Aspérges me, Domine, hyssópo, et mundábor: lavábis me, et super nivem dealbábor.
  9. Auditui meo dabis gáudium et lætítiam : et exsultábunt ossa humiliáta.
  10. Avérte fáciem tuam a peccátis meis : et omnes iniquitátes meas dele.
  11. Cor mundum crea in me, Deus : et spíritum rectum innova in viscéribus meis.
  12. Ne projícias me a fácie tua : et spíritum sanctum tuum ne áuferas a me.
  13. Redde mihi lætítiam salutáris tui : et spíritu principáli confírma me.
  14. Docébo iniquos vias tuas : et impii ad te convértentur.
  15. Líbera me de sanguínibus, Deus, Deus salútis meæ : et exsultábit lingua mea justitíam tuam.
  16. Dómine, lábia mea apéries : et os meum annuntiábit laudem tuam.
  17. Quóniam si voluisses sacrifícium, dedíssem útique : holocáustis non delectáberis.
  18. Sacrifícium Deo spíritus contribulátus : cor contrítum, et humiliátum, Deus, non despícies.
  19. Benígne fac, Dómine, in bona voluntáte tua Sion : ut ædificéntur muri Jerúsalem.
  20. Tunc acceptábis sacrifícium justítiæ, oblatiónes, et holocáusta : tunc impónent super altáre tuum vítulos.

Pitié pour moi, mon Dieu, dans ton amour, selon ta grande miséricorde, efface mon péché.
Lave-moi tout entier de ma faute, purifie-moi de mon offense.
Oui, je connais mon péché, ma faute est toujours devant moi.
Contre toi, et toi seul, j'ai péché, ce qui est mal à tes yeux, je l'ai fait. Ainsi, tu peux parler et montrer ta justice, être juge et montrer ta victoire.
Moi, je suis né dans la faute, j'étais pécheur dès le sein de ma mère.
Mais tu veux au fond de moi la vérité ; dans le secret, tu m'apprends la sagesse.
Purifie-moi avec l'hysope, et je serai pur ; lave-moi et je serai blanc, plus que la neige.
Fais que j'entende les chants et la fête : ils danseront, les os que tu broyais.
Détourne ta face de mes fautes, enlève tous mes péchés.
Crée en moi un coeur pur, ô mon Dieu, renouvelle et raffermis au fond de moi mon esprit.
Ne me chasse pas loin de ta face, ne me reprends pas ton esprit saint.
Rends-moi la joie d'être sauvé ; que l'esprit généreux me soutienne.
Aux pécheurs, j'enseignerai tes chemins ; vers toi, reviendront les égarés.
Libère-moi du sang versé, Dieu, mon Dieu sauveur, et ma langue acclamera ta justice.
Seigneur, ouvre mes lèvres, et ma bouche annoncera ta louange.
Si j'offre un sacrifice, tu n'en veux pas, tu n'acceptes pas d'holocauste.
Le sacrifice qui plaît à Dieu, c'est un esprit brisé ; tu ne repousses pas, ô mon Dieu, un coeur brisé et broyé.
Accorde à Sion le bonheur, relève les murs de Jérusalem.
Alors tu accepteras de justes sacrifices, oblations et holocaustes ; alors on offrira des taureaux sur ton autel.

Traduction aelf

Partager cet article

Repost 0