On devrait tous chanter le Veni creator !

Tout catholique qui aime l'Eglise et qui aime chanter, a le "devoir" de connaitre le Veni creator.
Il est regrettable que nous ayons tendance à dédaigner ces hymnes communes qui rassemblent unanimement l’Eglise romaine.

Il est un certain nombre de chants comme le Veni creator, mais bien d’autres encore, qui devraient être "l'incontournables", des chants que jadis tout le monde connaissait, quel que soit son degré d'instruction. 

Outre la perte artistique que cela représente, outre également la perte d'un enseignement théologique d'une grande richesse, la disparition de ce répertoire emporte avec elle la conscience d’être un "peuple en communion". Ce rejet est la marque d'une autoréférentialité, le syndrome d’une génération qui se replie sur elle-même, perd la conscience de son passé et ne s'intéresse plus vraiment à l'unité. 

Cette propension à l’oubli procède d’une sorte de "culture de mort", généralement préalable à la disparition d'un peuple. Nous craignons paradoxalement d'être ensevelis sous le multiculturalisme, tout en étant nous-mêmes les fossoyeurs de notre propre culture. Plus simplement, ayant détruit notre culture, nous craignons celles des autres ...

Il est urgent de d'admettre à nouveau ces hymnes dans nos liturgies, de les réapprendre et de les transmettre aux générations futures. 

Eric Leroy

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :