4800 fidèles en plein confinement ... sous forme de tuyaux d'orgues !

Quoi de mieux que les 4800 tuyaux de l'orgue de Saint François Xavier pour symboliser la présence des fidèles ?

San Jerónimo Tlacochahuaya

Cette vision n'est pas une "covid-innovation" qui serait destinée à palier à l'interdiction de la messe publique. Elle correspond à la fonction première de l’orgue. Il en fut ainsi notamment au XVIIIe siècle, dans les messes dialoguées, les grandes hymnes, les Te Deum, etc….

Comme en témoigne la photo ci-contre, cette multitude de tuyaux, dotés de bouches, fait de ce "roi des instruments" le "porte parole" de l'assemblé (ou plus exactement le "porte-chant"...). L’orgue, placé sur sa tribune, à mi-hauteur, entre ciel et terre, représente ainsi la foule des fidèles, jointe à celle des anges.

L'orgue dialogue avec les invocations des chantres, les reprend, les amplifie et les transcende…

Ils ont non seulement une "bouche" et "parlent", mais aussi des "lèvres", des "oreilles" ...

Dans le jargon du facteur d'orgue, le tuyau d’un orgue parle , grâce à une bouche et des lèvres (cf. Schéma ci-dessous). Il arrive même, dans certains cas, que cette bouche soit dotée d’un frein ! La Bible ne tarit-elle pas d'éloges pour celui qui met un frein à sa bouche ?...

Et, puisque le facteur d'orgue a aussi de l'humour, il y est aussi question de hiérarchie ecclésiastique : Certains tuyaux, sur la façade, ne parlent pas. Leur rôle n’est que décoratif. Dans ce cas on les appelle ... des chanoines.

Évitons de faire taire l'orgue dans nos églises.

N’oublions pas, dans nos liturgies, de laisser à l’orgue rien que sa place et toute sa place ! La vocation de l’orgue n’est pas seulement d’ordre "utilitaire". Cette symbolique que nous venons d'exposer plus haut, montre, à ceux qui voudraient lui substituer un synthétiseur, que l’orgue n’est pas un "intrus" dans la liturgie catholique. Sa fonction ne saurait se limiter aux seuls accompagnements, lesquels n'auraient pas d'autre but que de compenser éventuellement les défaillances musicales des fidèles. 

Pour parler, le tuyau d’orgue a besoin d’un souffle, sans lequel il ne peut rien...

C’est pour cela, lors de la bénédiction d’un nouvel orgue, que l’évêque dialogue avec celui-ci par ces mots :

Éveille toi, orgue, instrument sacré,
entonne la louange de Dieu
notre créateur et notre Père.

Orgue, instrument sacré,
célèbre Jésus notre Seigneur,
mort et ressuscité pour nous.

Orgue, instrument sacré,
chante l'Esprit Saint qui anime nos vies
du souffle de Dieu.

Orgue, instrument sacré,
élève nos chants et nos supplications
vers Marie la mère de Jésus.

Orgue, instrument sacré,
fais entrer l'assemblée des fidèles
dans l'action de grâce du Christ.

Orgue, instrument sacré,
apporte le réconfort de la foi
à ceux qui sont dans la peine.

Orgue, instrument sacré,
soutiens la prière des Chrétiens,

Orgue, instrument sacré,
proclame
Gloire au Père, et au fils, et au Saint Esprit !

Bénédiction d'un orgue

Schema Tuyau sonore.png
Par Marc Giacone - Monaco — dessin réalisé sur Adobe® Illustrator®, CC BY 2.5, Lien

4800 fidèles en plein confinement ... sous forme de tuyaux d'orgues !
4800 fidèles en plein confinement ... sous forme de tuyaux d'orgues !4800 fidèles en plein confinement ... sous forme de tuyaux d'orgues !
4800 fidèles en plein confinement ... sous forme de tuyaux d'orgues !4800 fidèles en plein confinement ... sous forme de tuyaux d'orgues !
4800 fidèles en plein confinement ... sous forme de tuyaux d'orgues !4800 fidèles en plein confinement ... sous forme de tuyaux d'orgues !4800 fidèles en plein confinement ... sous forme de tuyaux d'orgues !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :