Ensemble Vocal de Saint François Xavier

La musique cherche sa place dans l'Église.

15 porte d'acces condamneeEn se plaçant dans les stalles depuis plusieurs mois, l'Ensemble Vocal de Saint François Xavier expérimente un nouvel emplacement dans l'église.

La place "physique" revêt incontestablement une signification qui va bien au-delà des aspects pratique et acoustiques, d'où le titre un peu provocateur de cet article, "La musique cherche sa place dans l'Église".
Le Pape Benoît XVI nous le rappelle, "le chant sacré lié aux paroles fait partie nécessaire et intégrante de la liturgie solennelle". Il nous faut ainsi nous tourner vers les fondements du rôle de "chantre", enraciné dans la tradition de la liturgie de l'Église, pour agir avec une certaine "cohérence liturgique".

Voici un historique succinct les diverses et nombreuses dispositions qui ont été éprouvées à Saint François Xavier, depuis la construction de l’église.

01_narjoux_choeur.pngÀ l'origine, les chanteurs étaient derrière l'Autel principal. Ce dernier était plus petit et plus avancé, ce qui laissait une place pour la maîtrise et l'orgue de chœur.
10 plan narjoux11 disposition 1894Dès 1894, lors de la construction du nouvel autel, l'orgue de chœur et les chantres ont été installés sur la tribune du transept, aménagée en une sorte de « cantoria ».
Dans les années "80", la chorale chantait sur des gradins devant le Maître-autel.
Vers la fin des années "90", les gradins ont été installés dans le transept, côté Invalidés.
Puis, suite aux importants travaux de 2006 et à l'édification du "nouveau chœur", les chanteurs ont été placés aux premiers rangs des bancs, sous la statue de saint François Xavier.

SFX--10-.JPGToutes ces péripéties montrent la complexité de la question ! Cette situation est due principalement au fait du manque d'espace dans l'église, proportionnellement à l'envergure de la paroisse. De cela, nous ne pouvons que nous réjouir !

 

Avec Monseigneur Chauvet, nous avons donc lancé depuis plusieurs années une réflexion pour trouver à l'Ensemble Vocal sa juste place dans l'église.

L'an dernier, nous avons fait plusieurs essais de réhabiliter la tribune du transept. Cette solution n'a pas été retenue. Elle peut être exceptionnelle mais rend difficile la participation des chanteurs à la messe.

La situation actuelle dans les stalles paraît convenir au plus grand nombre. L’étude n’est pas tout à fait terminée mais d’ores et déjà, nous pouvons dire qu’elle est assez logique.
- Par les caractéristiques architecturales, en contrebas de l’autel, elle confère aux chantres une place importante mais discrète et respectueuse d’une certaine hiérarchie.
- elle correspond à l’emplacement où se tiennent les maîtrises dans la "grande tradition", d’où le nom de "chœur"
- Et elle permet d’incorporer vraiment l’Ensemble Vocal dans l’action liturgique.

Il demeurera toujours que la seule "bonne solution" se trouvera dans la liturgie céleste.
D'ici là l'Ensemble Vocal avance pas à pas et continue de semaine en semaine à servir le Christ par sa musique dans la paix et dans la joie.

Partager cet article

Repost 0