Carême, année A, 1er dimanche

Kyrie

De la messe "Sus le pont d'Avignon" de Pierre Certon.

Ci dessous les paroles de la chanson de la renaissance qui a inspiré les lignes mélodiques de cette messe. Elle n'a rien à voir avec la comptine pour enfants du même titre. Ses paroles (profanes) n’entament rien au "sérieux" de cette œuvre dont le langage musical est tout à fait digne d'un dimanche de Carême.

Sur le pont d'Avignon, j'ai ouï chanter la belle,
Qui dans sont chant disoit une chanson nouvelle :
"Ouvrez la porte, ouvrez nouvelle mariée !"
"Comment que j'ouvrirais ? Je suis au lit couchée
Auprès de mon mari la première nuitée.
Attendez demain, la fraische matinée,
Pour que mon lit soit fait, ma chambre balayée,
Et que mon mari soit à gagner sa journée".

Claudin (de SERMISY ?), XVIe siècle (Édition À Cœur Joie)

Agnus Dei

Thomas Morley

Offertoire

Domine non secundum de César Franck

« Domine, non secundum peccata nostra quæ fecimus nos
neque secúndum iniquitátes nostras retríbuas nobis.
V Adiuua nos, Deus salutáris noster : et propter glóriam nóminis tui, Dómine, líbera nos : et propítius esto peccátis nostris,
propter nomen tuum. »

Seigneur, ne nous traite pas selon nos péchés,
ne nous rends pas selon nos offenses.
Aide-nous, Dieu notre sauveur, et pour la gloire de ton nom, Seigneur,
délivre-nous, et pardonne-nous nos péchés
pour la gloire de ton nom.

Psaume 102

Motet

O Jesu Christe - van Berchem

Carême, année A, 1er dimanche

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :